ENCOURAGER

l' AGRICULTURE DU CHANVRE

L'un de nos objectifs avec le projet Iroony est d'étendre la culture du chanvre, afin de bénéficier de ses différents atouts écologiques.

 

L'EAU

 

Selon l'OCDE, 70% de l'eau utilisée dans le monde est destinée à l'irrigation des cultures.

Or, non seulement le secteur agricole est le plus gros consommateur d'eau, mais c'est aussi un pollueur d'eau majeur.

Dans le même temps, ce secteur est confronté à des risques de pénurie d'eau croissants, avec des épisodes de sécheresse.

 

Heureusement, la culture du chanvre présente de nombreuses caractéristiques qui présentent des avantages par rapport aux autres cultures agricoles.

Le chanvre en tant que plante est non seulement très résistant à la sécheresse, mais aussi aux ravageurs et aux agents pathogènes.

Par conséquent, sa culture ne nécessite généralement pas d'irrigation ou de produits chimiques, préservant l'eau à la fois en termes de quantité et de qualité.

 
STOCKAGE DE CARBONE

 

L'un des moyens les plus efficaces de lutter contre le changement climatique est de capter le dioxyde de carbone.

 

La culture du chanvre est un contributeur majeur dans cette lutte contre le changement climatique mondial grâce à sa biomasse importante : avant d'être récolté, 1 hectare de chanvre absorbe autant de CO2 qu'un hectare de bois, estimé à l'équivalent d'environ 12 à 15 tonnes.

 

BIODIVERSITÉ

 

L'agriculture intensive et les monocultures ont appauvri les sols agricoles et contribué à la perte de biodiversité.

 

Une meilleure alternative consiste à développer la rotation des cultures, qui favorise la qualité du sol et la résistance aux ravageurs.

Le chanvre est très adapté à la rotation des cultures et permet aux agriculteurs d'utiliser moins d'intrants et de bénéficier d'un rendement accru pour les cultures suivantes, en particulier les céréales.

C'est un réservoir de biodiversité utile, accueillant de nombreux prédateurs de ravageurs des cultures tels que les araignées.

 

ALIMENTATION

 

La population mondiale devrait atteindre 9,7 milliards en 2050 : l'utilisation efficace des terres arables et de l'eau est donc une priorité pour être en capacité de répondre à la demande alimentaire.

 

Or le chanvre est une excellente source de nourriture que nous valorisons, en nous concentrant sur l'utilisation de tiges de chanvre récoltées après la moisson des graines de chanvre. Celles-ci ont de grandes propriétés nutritionnelles, affichant une source élevée de protéines végétaliennes et un ratio idéal d'omégas 3 et 6. On les trouve sous forme de graines, d'huile, de farine ... Nous encourageons l'utilisation et la consommation des graines de chanvre !

 

 

Nous collaborons avec différents agriculteurs, comme CHANVRE MELLOIS qui cultive du chanvre en rotation et qui, via sa charte de pratiques agricoles, interdit l'irrigation ainsi que l'utilisation de produits chimiques et de pesticides.

TRANSFORMER LE CHANVRE EN

NOUVEAUX MATÉRIAUX

DE CHANVRE NOUS APPLIQUONS DES TECHNOLOGIES VERTES POUR CRÉER DES MATÉRIAUX:

 

 

 

 

 

                                                                 Fibres (textiles, composites techniques, papiers techniques, produits non tissés ...)

 

 

 

 

 

 

 

                                                                 Membranes (emballages alimentaires, bandes de fixation, membranes semi étanches ...)

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                 Filaments (textiles, composites techniques, fibres de carbone ...)

 

 

 

 

 

                                                                  Papiers spéciaux

 

 

Au cours de ce processus de transformation, nous collectons des sous-produits qui sont utilisés pour la production d'énergie.

 

Les matériaux Iroony sont aptes à être transformés ultérieurement à travers une large gamme de systèmes de machines utilisés dans le textile (torsion, filage à anneaux ...), le papier et le bioplastique.

 

 

COTON ET POLYESTER peuvent être remplacés PAR DES FIBRES IROONY.